Le Gua Sha est clairement un indispensable de notre routine beauté. Chaque matin, on masse notre visage avec ce petit cœur de pierre pour lui redonner du glow et du tonus. Mais au fait, pourquoi ça marche 

Vous l’avez forcément vu germer sur votre feed Instagram ou dans la salle de bains de votre meilleure copine. Avec sa forme de cœur asymétrique, il épouse à merveille les formes du visage pour le brosser en douceur, et en profondeur. Cinq minutes de massage au Gua Sha, c’est l’assurance d’une peau au top toute la journée, mais aussi surtout sur la durée !

En effet, le Gua Sha agit à plusieurs niveaux. D’abord, en surface, il stimule les canaux lymphatiques du visage et relance l’action de la lymphe. Drainé, le visage retrouve instantanément son éclat. Décongestionnées, on peut aussi dire bye bye aux poches ou aux cernes matinales. Un bon moyen de commencer la journée, non ?

De plus, appliqué sur des points d’acupression précis, hérités de la médecine traditionnelle chinoise dont le Gua Sha découle, notre petit outil favori détend les tissus et les muscles. Une action clé pour apaiser en profondeur et ralentir l’apparition des rides. Enfin, puisqu’on l’applique en parallèle d’une huile ou, à défaut, de sa crème pour le visage, le Gua Sha favorise l’absorption du soin et permet ainsi à ses actifs de décupler leur action. 

Comment choisir son Gua Sha ? En matière le Gua Sha, faire le bon choix repose d’abord sur la matière dans laquelle il est taillé. Si, traditionnellement, il était façonné dans la corne de vache, les Gua Sha modernes optent surtout pour les pierres semi-précieuses. Le Quartz étant la pierre la plus répandue, on trouve aussi des Gua Sha faits de Jade, d’Améthyste… 

Pourquoi une telle diversité ? Les pierres semi-précieuses sont connues pour leurs pouvoirs physiologiques et spirituels. La lithothérapie octroie en effet à chaque gemme des caractéristiques qui lui sont propres (rebooster, calmer les peurs, ouvrir son cœur…).

Ainsi, le Quartz est le plus largement utilisé car c’est la pierre universelle de l’amour, mais aussi celle de la douceur et de l’harmonie. Quoi de mieux qu’un rituel self-love pour rayonner dès le matin ? De plus, ses vertus apaisantes en font le parfait allié des peaux sensibles et aide à détendre les traits après une (courte) nuit de sommeil…

Découvrez le Gua Sha en Quartz par We Are Beauty et Comment l’utiliser ?

First thing first : toujours appliquer son Gua Sha sur un visage propre et accompagné de votre huile de soin habituelle. Comme tous les massages du visage, on commence par le bas et on remonte, et on part du centre pour se diriger jusqu’aux oreilles. Tous les exercices que nous citons sont à répéter au moins trois fois, de chaque côté du visage, en maintenant de la main libre la peau à masser.

1ère étape : on draine. Glissez le Gua Sha des oreilles aux clavicules. Il s’agit de désengorger les points d’évacuation de la lymphe au niveau du visage. Ainsi, les massages à venir pourront correctement faire circuler le liquide dans les canaux lymphatiques et faciliteront l’apparition de l’effet bonne mine.

2ème étape : le cou. Lissez la peau du cou de haut en bas sur toute sa partie avant pour alléger les ganglions et retendre la peau.

3ème étape : les mâchoires. Passez le côté creux du Gua Sha sur l’ovale du visage en partant du menton et en remontant jusqu’aux tempes.

4ème étape : les joues. Liftez chaque joue, du nez jusqu’aux tempes, à l’aide de la partie concave du Gua Sha.

5ème étape : le contour des yeux. Passez la pointe du Gua Sha avec douceur sous vos yeux, encore une fois en partant de l’arête du nez jusqu’à l’intérieur des tempes.

6ème étape : les sourcils. Glissez la partie convexe du Gua Sha en maintenant une pression ferme du centre des sourcils jusqu’aux tempes. Ce mouvement a un effet relaxant incroyable.7ème étape : le front. Pour finir, lissez le front de droite à gauche et de gauche à droite, en faisant bien attention à le finir au niveau des tempes, pour aider la lymphe à s’évacuer correctement. On peut ajouter un mouvement de bas et haut au niveau de la ride du lion pour aider à l’estomper.